Temps de lecture : 3 minutes

devenir discipleLe monde autour de nous change et ses changements ne sont pas toujours faciles à comprendre et à vivre ! Mais le propre de Dieu n’est-il pas d’être présent partout et toujours ?!
Il ne s’agit pas tant d’être disciple que de le devenir; cela s’apprend, se reçoit, tout au long de notre vie. Dire devenir, c’est en effet parler d’un chemin, d’un parcours qui s’inscrit dans le temps, dans la durée.  En chemin, il peut se passer beaucoup de choses : on peut marcher plus ou moins rapidement, changer de rythme, on peut utiliser une boussole, une carte routière ou se fier à son intuition, on peut se tromper à un carrefour, prendre des raccourcis, etc.

Découverte

Dans la Bible, les Actes des Apôtres racontent comment les apôtres eux-mêmes ont peu à peu découvert et compris l’appel à devenir disciple. Ils nous montrent comment Dieu peut appeler en dehors des sentiers battus, parfois même des adversaires des chrétiens, comme l’était Saul ; les voies de Dieu ne sont jamais celles des hommes, et personne n’est écarté de l’appel de Dieu.
Disciple du Christ : à quelles expériences, choix, joies, exigences, difficultés, ces mots nous renvoient-ils ? Tous, nous expérimentons que devenir disciple passe par des joies, des découvertes, des exigences. Pour ce cheminement à la suite du Christ, il y a matière à rendre grâce pour ce parcours déjà réalisé, car avoir conscience du chemin parcouru et des dons déjà reçus, c’est important.

Quête

Nous sommes tous en quête, en recherche : de vérité, de paix, de joie. C’est cette expérience de croyants, toujours en chemin que nous sommes invités à partager. Partager sur ce chemin de foi est important : le témoignage des autres nous interpelle, nous fait avancer ; et dire ce que nous vivons, c’est aussi un moyen pour prendre du recul, voir autrement notre quotidien, nous décentrer, prendre conscience de l’œuvre de Dieu dans nos vies. Devenir disciple, c’est certainement encore apprendre à se mettre à l’écoute de la Parole de Dieu.

Parole

Dans la parabole de la semence, Jésus déclare : « Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la Parole dans un cœur bon et généreux, la retiennent, et portent du fruit par leur persévérance » (Luc 8, 15). Laissons la Parole résonner en nous, entendre ce qu’elle peut nous dire aujourd’hui, cette Parole de Jésus qui nous révèle le Père. Garder notre ancrage dans la Parole, être sel de la terre dans ce monde aujourd’hui, n’est-ce pas devenir disciple aujourd’hui encore et toujours !

Appelés à nous mettre à l’écoute du Christ et de sa Parole, à nous laisser conduire par l’Esprit, à témoigner de notre foi et à rendre vivante la Parole par toute notre vie ! Cette Parole toujours vivante peut contribuer à façonner et à inspirer notre manière de nous positionner face à tous les défis du monde actuel afin de ne jamais désespérer de l’avenir et mettre notre espoir, avec notre prochain, dans le Seigneur. Que ces assemblées de 2020 nous rendent et rendent notre Famille Cor Unum toujours plus disciples !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.