Temps de lecture : 2 minutes

Le chemon de solitude

 

Transparence de la nuit pure
Où le feuillage argenté se reflète
Et frisonne dans le silence

Le chemin du plus grand amour

De toute éternité
La terre de ce jardin attend
Les larmes, le sang, la sueur d’angoisse,
Étendus sur le sol, trois hommes dorment
Rompus de fatigue
À la suite du repas, à la suite du partage
Dans l’amour reçu, dans l’amour donné.
À quelques pas, seul sous le feuillage
Tendu de tout son être vers le Père.
Un homme parle, un homme prie
L’angoisse de l’ultime journée
L’angoisse du dernier cheminement.

Le temps est long

Trois fois, il est venu
Trois fois, il a appelé
Trois fois, il est reparti
Qu’ils sont longs, ces quelques pas
Sur le chemin de solitude
Ils n’ont pas entendu
Ils n’ont pas compris
Ils n’ont pas senti
Le désir du regard offert
De la parole partagée
De la main tendue
De l’appel qu’ensemble
Ils crieraient vers le Père.
Avec lui pourtant, ils avaient mangé le pain
Avec lui pourtant, ils avaient bu le vin
Et s’étaient dits fidèle à jamais
Lors du dernier repas

Entendre l’appel

Entendons-nous aujourd’hui
L’appel que lancent vers nous nos frères
Comprenons-nous, sentons-nous
Le désir du regard offert
De la parole partagée
De la main tendue ?
Qu”il est long, leur chemin de solitude
Lorsque nous les abandonnons à eux-mêmes
Dans leur route quotidienne
Ou dans leur dernier cheminement

Nuit

Opacité de la nuit
Au-dessus des torches
Qui s’approchent.

Pâques

Et voici, après les ténèbres de la Passion et le silence du tombeau, que dans la lumière du petit matin du troisième jour naît un temps nouveau. Celui habité désormais par Jésus ressuscité. Dans la simplicité du jardin, la rencontre avec Marie inaugure les rencontres à venir. Des portes et des cœurs s’ouvrent dans différents lieux de la vie ordinaire : salle où sont offerts le don de la Paix, le don du toucher qui donne sens et Foi ; bord du lac pour un simple repas ; chemin et mots partagés vers Emmaüs dans l’ouverture aux Écritures et la brûlure des cœurs, dans la Lumière dévoilée du repas révélateur.

Jésus ressuscité se manifeste dans la simplicité des jours ordinaires. Suivons-le sur son chemin de Résurrection : vivons notre vie quotidienne dans la Paix, la confiance, la fidélité, la veille et la prière, l’échange en vérité, l’attention indéfectible pour le prochain. Nos nuits, nos solitudes s’ouvriront à la Lumière.

Print Friendly, PDF & Email
Catégories : Édito