Temps de lecture : 2 minutes

Cette abbaye cistercienne, fondée au XIIe siècle, est située dans un en-droit retiré mais néanmoins proche de la vallée du Rhône. Elle est entourée de forêts de chênes verts qui sont autant de lieux propices à la promenade en ce mois de Septembre encore bien ensoleillé.La communauté qui nous accueille est actuellement constituée de 19 moines, mais qui ne peuvent pas tous participer aux offices pour des raisons de santé. A l’hôtellerie,nous avons été cordialement accueillis par le frère hôtelier Jean-Marie qui nous a témoigné de sa vocation et de sa vie au monastère.

Nous étions 13 participants :4 SVE, 4 ISF, 1 PCJ, 1 ISM, et 3 personnes invitées. Le prédicateur étaitle Père Yves Gérard (PCJ) et le thème retenu : « Miséricordieux comme le Père ».Après avoir approfondi la notion de miséricorde dans l’Ancien Testa-ment, puis celle qui prévaut dans la figure du Christ ; nous avons ensuite abordé les nouvelles formes de miséri-corde qui apparaissent aujourd’hui dans notre monde contemporain.La miséricorde que nous propose le Père est un chemin de conversion et un puissant instrument de paix nécessaire pour enrayer les cycles de violence et d’incompréhension qui sont sans cesse à l’œuvre dans nos vies et dans notre monde blessé.

Être miséricordieux, c’est au sens étymologique « avoir un cœur qui bat pour les pauvres » ; à nous de discerner à l’issue de cette retraite les pauvretés qui sont pré-sentes dans notre quotidien.Nous concluons notre retraite avec un temps de prière et d’action de grâce dans la petite chapelle-mémorial dédiée aux 7 moines martyrs de Tibhirine, le frère Christian(Père abbé de Tibhirine) avait fait son noviciat à Aiguebelle, et le frère Luc (médecin) y était entré en 1941…Merci Seigneur pour cette retraite, et pour ce qu’elle aura apporté à chacun d’entre nous !

Catégories : Rencontres