Temps de lecture : 3 minutes

L'Amour, l'autre nom du cœur de Jésus

Pierre-Joseph Picot de Clorivière, (fondateur de la Société du Cœur de Jésus, aujourd’hui Famille Cor Unum) écrivait dans une lettre circulaire :

Le Cœur est symbole naturel de l’Amour ;  vivant et vivifiant de la charité divine, est tout amour pour Dieu et pour les hommes. Lui qui, avec le Père, est principe unique de l’Esprit Saint, Amour consubstantiel du Père et du Fils, ce Cœur est aussi l’ouvrage de ce divin Esprit (Lc 1,35). Il le possède en plénitude et le communique à tous ceux qui l’approchent. Lettre circulaire n°19

Alliance

Dans la première Alliance, Dieu parlait à son Peuple un langage d’amour : Comment t’abandonnerais-je, Éphraïm ?  Mon cœur en moi se tourne et mes entrailles frémissent.  (Osée 11, 8-9).  Dieu se montre père et mère !
C’est plus vrai encore depuis que le Verbe s’est fait chair (Jn 1, 14). Depuis lors, rien d’humain ne lui est étranger. En Lui, nous sommes tous associés à la plénitude de sa divinité.

Amour

L’amour que symbolise le cœur est le sens même de la vie de Jésus et la route qu’il nous trace pour marcher sur ses pas.  Jésus nous a révélé le cœur du Père, et nous a entraînés à sa suite sur son chemin d’amour. La spiritualité du Cœur de Jésus concentre son regard et son message sur le Dieu-Amour.  Le Cœur du Christ symbolise l’Amour qui, dans la tradition johannique, définit Dieu lui-même. C’est un appel à la sainteté, vécu comme le désir profond du cœur humain d’entrer dans une Communion intime avec le Cœur de Dieu.

Cœur de Jésus

Que dit notre Projet de Vie de la SVECJ sur le Cœur de Jésus ?

Le Cœur de Jésus est le signe le plus transparent de l’amour de Dieu pour les hommes.
Amour

passionné qui lui fait prendre nos routes humaines.
doux et humble qui s’offre sans s’imposer.
miséricordieux, présent aux cœurs blessés.
qui réconcilie et ouvre à sa paix.
jusqu’à la Croix, sommet du don gratuit et libre.
torrent d’eau vive et de plénitude qui fait naître de l’Esprit.

Dieu a ce cœur de chair (Ez 36, 26) qui bat en la poitrine de Jésus .Ce cœur formé au sein de Marie, cœur transpercé pour nous sur la Croix. Le même cœur aujourd’hui vivant dans la gloire du Christ ressuscité : Ainsi vous pourrez connaître l’amour du Christ qui surpasse toute connaissance, et vous entrerez dans la Plénitude de Dieu – (Eph 3, 19).. Dans la contemplation de son Cœur, Jésus nous envoie pour construire l’Église des Béatitudes. Avec les pauvres, les petits, les humbles, les pécheurs et avec tous ceux qui ouvrons-nous à l’amour.

Humilité

Faisons-le avec un cœur humble. Il est ce qui nous rend disponible pour servir les autres et qui considère les autres comme ses semblables. Aujourd’hui, la pandémie que nous vivons touche tout le monde. Riches ou pauvres, jeunes ou vieux, tous les continents ; elle rend très souvent plus vulnérables encore ceux qui l’étaient déjà. Beaucoup de ceux qui déjà, fragilisés par la maladie, la pauvreté, la précarité, ont perdu leur gagne-pain à cause de la pandémie. C’est aussi une très bonne période pour nous, membres de la SVECJ, de vivre la solidarité. Que notre cœur soit irradié par celui de Jésus et que nous soyons toujours davantage des témoins actifs de son Amour pour le monde !

Nuno Fernandes
Responsable général de la SVECJ

Print Friendly, PDF & Email
Catégories : Editoriaux