Temps de lecture : 3 minutes

La fête du Coeur de JésuLe Coeur de Jésus : un cœur ouvert au mondes est l’occasion pour la SVECJ, de repartir aux sources de son charisme.Souvenons-nous de ces mots d’un de nos fondateurs : le jésuite Pierre de Clorivière

« Le Cœur de Jésus est le symbole vivant et vivifiant de la charité divine ; il est tout amour et pour Dieu et pour les hommes. (…) L’amour du Cœur de Jésus pour Dieu est l’amour que le Fils de Dieu a pour son Père ; l’amour du Cœur de Jésus pour les hommes est formé sur le modèle de l’amour que son Père a pour lui: “Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés”, il n’a point eu d’autres bornes que l’immense capacité du Cœur de l’Homme Dieu. » (Pierre de Clorivière, 14 février 1799).

Le coeur de Jésus, signe transparent de l’amour de Dieu

« Ce Cœur de Jésus est le signe le plus transparent de l’amour de Dieu pour les hommes. Amour passionné qui lui fait prendre nos routes humaines, doux et humble qui s’offre sans s’imposer. miséricordieux, présent aux cœurs blessés, qui réconcilie et ouvre à sa paix… Au milieu des solidarités et des divisions, des solitudes et des fraternités, Jésus nous propose un cœur à cœur avec lui.»Projet de Vie de la SVECJ

Renouvelés dans le Coeur de Jésus

« Je vous donnerai un cœur nouveau,  je mettrai en vous un esprit nouveau. J’ôterai de votre chair le cœur de pierre, je vous donnerai un cœur de chair. Ez 36,26 ». Dans le contexte actuel que vit notre monde, notre Église et nous tous, de nouveau besoin de nous laisser renouveller dans le coeur de Jésus qui est ouverture aux autres.

Avons-nous le coeur ouvert

Dans Fratelli Tutti, le pape nous interroge ! « Notre coeur est-il ouvert à ceux qui fuient de graves crises humanitaires. Considérons-nous les migrants comme des citoyens à part entière et non comme des minorités avec ce que cela suppose comme sentiment d’infériorité… »

Peur du coeur de Jésus ?

« Les pauvres nous évangélisent », voilà une expression que l’on entend Souvent, jusque dans l’enseignement du Magistère de l’Église. Mais qu’est-ce que cela veut dire exactement ? Que se passe-t-il de spécifique dans la rencontre et le chemin fait avec les personnes en grande précarité ? Avons-nous l’Amour du coeur de Jésus pour regarder l’autre, les autres qui sont des frères et sœurs et qui vivent des situations qui dérangent ?

L’Amour infini de Dieu

Cette fête du Sacré Cœur nous rappelle tout particulièrement l’amour infini de Dieu pour chacun de nous. Nous prenons conscience du coeur à coeur de Jésus avec chacun d’entre nous. Il a donné sa vie pour nous , il nous a tout donné, jusqu’à laisser transpercer son cœur après sa mort. (Jn 19,34)

Le cœur ouvert de Jésus est le signe de l’Amour infini de Dieu pour tous les hommes de la terre.
Bon berger, pain de vie, source abondante de l’amour, ouvert aux réalités de notre monde !

N’aurions-nous pas à témoigner par notre vie, là où nous sommes, de cet amour puisé dans le coeur de Jésus ? Et comme nous le disons en SVECJ : pour prendre, comme Lui, le monde à cœur !

Nuno Fernandes
Responsable général de la SVECJ